Que sont-ils devenus ?

Condamnés à mort ou perpétuité, acquittés, disparus ou libérés

Joseph Dietrich (en bas)
Né en 1892. Volontaire dans les Uhlans. Conducteur de chars de combat. Sergent-major à la fin de la première guerre mondiale. Garde de corps du Führer dans les débuts du parti national-socialiste à Munich. Organisateur de la Leibstandarte Adolf Hitler, devenue avec la guerre brigade, puis division.
Commandant le ler corps blindé SS, puis la VP armée S S. Condamné à vingt-cinq ans de à la forteresse de Landsberg. Meurt en 1967
Skorzeny Otto ( à droite)
Né en 1908 à Vienne. Ingénieur et membre du parti national-socialiste autrichien. Mobilisé en 1939 dans la Waffen S S. Participe avec la division Das Reich à la campagne de Russie. Muté au SD et chargé des opérations spéciales. Libère Mussolini le 12 septembre 1943. Participe à l'opération contre le Burgberg de Budapest et à la bataille des Ardennes. Commandant de division sur l'Oder à la fin de la guerre. Arrêté, évadé et réfugié en Espagne.
Lammerding Heinz
Né en 1905. Officier de la Reichswehr. Rejoint la division Totenkopf au début de la guerre à l'Est. Commandeur du régiment Thulé. Chef du Kampfgruppe Das Reich puis commandeur de cette division, réorganisée en France au printemps 1944. Chef d'état-major de Heinrich Himmler, de février 1944 à mars 1945.Condamné à mort par contumace en france pour les affaires de Tulle et d'Oradour. Non extradé. Mort le 13 janvier 1971.
Adolf Eichmann
Né en 1906. SS Obersturmbannführer (lieutenant-colonel). Entré au SD en 1934. Chef de la section des Affaires juives du SD. Chargé du transport des Juifs vers les camps d'extermination. Arrêté sous un faux nom par l'armée américaine, il s'évada. Réfugié en Argentine avec sa famille. Capturé en 1961 par les Israéliens. Jugé et pendu à Jérusalem, en Israël, en 1962.
Félix Steiner
Il participe aux campagnes de Pologne et de France et gagne une des premières cravates de chevalier de la croix de fer. A la fin de l'année 1940, il devient le premier chef de la division Wiking, formée de volontaires allemands et germaniques. A sa tête, il participe à l'offensive contre la Russie et se bat en Ukraine et dans la région du Donetz. L'année suivante, il fonce sur le Kouban et atteint le Caucase.
Il se fait remarquer pour son esprit critique et Heinrich Himmler lui écrit : « Vous êtes mon général le plus désobéissant. » Il a la réputation de faire ce qu'il veut et de ne recevoir de conseils de personne.
Dans les derniers jours du III. Reich, il commande le « Groupe d'armées Steiner » et Adolf Hitler l'attendra jusqu'au bout dans Berlin encerclé. Mais il ne parvient pas à percer. Prisonnier des Britanniques, il ne sera libéré qu'en 1948. Il s'installe alors à Munich et entreprend de rédiger des essais et des souvenirs. Il meurt en 1966 à Munich.
Léon Degrelle
Il participe comme sous-officier mitrailleur aux opérations sur le Caucase et va gagner tous ses galons au prix de plusieurs blessures, récoltées au corps à corps. Lorsque la légion Wallonie, devenue brigade d'assaut de la Waffen SS, est encerclée à Tcherkassy à la fin de l'hiver 1944, il joue un rôle primordial dans la rupture de l'étau soviétique et sera décoré de la croix de chevalier par Adolf Hitler lui-même, qui dit à cette occasion : Si j'avais un fils, je voudrais qu'il fût comme vous.
Lors de la débâcle du Ille Reich, il parvient à gagner le Danemark, puis la Norvège. Il s'envole alors pour l'Espagne, à bord d'un avion qui n'a que 2 500 kilomètres d'autonomie et fait un atterrissage de fortune sur la plage de Saint-Sébastien, sans une goutte d'essence.
Grièvement blessé une fois encore, il s'installe en Espagne. Condamné à mort par contumace dans son pays, il fait l'objet de plusieurs demandes d'extradition, ce qui ne l'empêche pas de poursuivre une carrière d'industriel. Ses livres de souvenirs, la Cohue de 40, et surtout la Campagne de Russie (récemment réédité par la Table Ronde, sous le titre de Front de l'Est), témoignent d'un talent certain de polémiste et d'écrivain.
A certaines occasions, comme le mariage d'une de ses filles, il n'hésite pas à se faire photographier en grand uniforme de colonel de la Waffen SS, avec toutes ses décorations ornées de la croix gammée.
skorzeny
dietrich
suivant