Sur le bord de la plage.... Un monstrueux chaos

C'était comme de se trouver sur une table de billard sans trous

Une table de billard sans trou
Sur la Plage Rouge n° 3, du moins, un bataillon complet fonctionnait sous le contrôle de son commandant.
Mais partout ailleurs, le plan de débarquement organisé avec tant de précision — qui prévoyait l'avance, de front, de trois bataillons renforcés, chacun vers un secteur bien précis de la plage — s'était complètement désintégré et transformé en un monstrueux chaos d'amtracs détruits, de corps flottant dans le lagon, et de petits groupes d'hommes séparés de leurs chefs, sans contact avec les autres unités, accroupis sur le bord du rivage directement sous le feu de l'ennemi.
Un homme se rappela plus tard que «c'était comme de se trouver sur une table de billard sans trous»
plages de Tarawa en 1943
suivant